« Les deux auteurs de ce rapport ont été en échange très riche avec les représentants de l’Association culturelle kyaghanda Nande d’Asie. Le député national TEMBOS YOTAMA et son frère MBENZE YOTAMA, député provincial du Nord Kivu ont exhorté aux membres de kyaghanda Asie de contribuer tant soit peu au processus du retour de la sécurité dans la région. »

Poursuite de la campagne de vulgarisation du rapport Yotama sur les massacres de civils dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri notamment à Beni-Irumu. Produit par le député national Tembos Yotama et le député provincial du Nord Kivu Mbenze Yotama, tous élus de Butembo, ce gros rapport du siècle retrace la série d’atrocité que transverse les enfants de Beni depuis bientôt 14 ans. Ainsi, les deux auteurs ont été en échange très riche jeudi 25 novembre dernier avec les représentants de l’Association culturelle kyaghanda Nande d’Asie par l’entremise de leurs représentants à kinshasa. L’occasion faisant le larron, les échanges ont aussi tourné autour de plusieurs questions en rapport avec l’insécurité de Beni-Irumu en dépit de l’état de siège instauré dans cette région, il y a bientôt 6 mois. Enfin, le député national TEMBOS YOTAMA et son frère MBENZE YOTAMA, député provincial du Nord Kivu ont exhorté aux membres de kyaghanda Asie de contribuer tant soit peu au processus du retour de la sécurité dans la région en proie à l’insécurité depuis plus de 14 ans, vœu aussi salué par les hôtes du jour apprend-t-on de la cellule de communication des YOTAMA.

La Cloche RDC

Spread the love