« Il s’agit de Mr Adham Amin Hassoum, considéré comme apatride et dernièrement naturalisé rwandais. Condamné pour actes terroristes, il a été libéré après 15 ans de prison aux USA vers les années 2019 et depuis lors il vit librement au Rwanda. L’homme n’est pas seul à être accueilli à bras ouverts par Kigali. Le nom de Moustapha Ould Limani Chafi, le chef de Daech au Sahel est souvent aussi cité. »

Le président Paul Kagame aurait demandé, il y a environ 2 ans, aux USA de lui envoyer Adham Amin Hassoum, considéré comme apatride, afin qu’il soit naturalisé rwandais.  Celui-ci est d’origine libanaise, mais son pays natal a refusé de l’accueillir car il s’agit d’un brillant informaticien de Daech. Condamné pour actes terroristes, il a été libéré après 15 ans de prison aux USA le 16 janvier 2019. Kigali l’a accueilli à bras ouverts et cela n’est sûrement pas une coïncidence. Pour KIGALI, de telles compétences sont indispensables pour les mettre au profit de leurs services de renseignements. Adham Amin Hassoum n’est pas le seul terroriste de Daech qui a été accueilli à bras ouverts par Kigali. Le nom de Moustapha Ould Limani Chafi, le chef de Daech au Sahel est souvent aussi cité. Sous le couvert et la protection de Kigali, il recrute des somaliens, des éthiopiens, et même des Rwandais afin de les envoyer pour se battre au Mozambique. C’est à partir du Rwanda qu’il coordonne ces actions selon un communiqué authentifié par l’entreprise américaine spécialisée dans la surveillance des sites Internet islamistes.

La Cloche RDC & Intelligence Group

Spread the love