Difficile de localiser un seul bastion de l’ADF à BENI depuis la proclamation de l’Etat de siège le premier mai dernier apprend-t-on du porte-parole des opérations SOKOLA I. Toutefois, ces rebelles continuent à exécuter les pauvres civils dans la région de BENI. En effet, depuis l’avènement de l’Etat de siège, les forces vives à la base dénombrent environ 15 incursions ADF et 4 embuscades attribuées à ces mouvements rebelles. Ainsi 98 civils ont perdus la vie durant ces attaques dont 12 à secteur de BENI MBAU, 64 en secteurs de RWENZORI et  12 autres en ville de BENI plus précisément au quartier RWANGOMA. 10 autres victimes sont péries dans les 4 embuscades attribuées à ces rebelles ADF. 6 blessées ont également été enregistrés à travers les fameux engins explosifs jettes par-ci et par-là en ville de BENI. De l’autre côté, l’armée parle de 45 ADF tués et 91 collaborateurs de ces tueurs interpelés depuis l’Etat de siège. Il y a également 5 véhicules arrêtés dans ce sens apprend-t-on du communicateur des opérations SOKOLA I qui parle d’un bilan glorieux de l’Etat de siège à BENI.

Ivan Eliel, depuis GOMA

Spread the love