La  révélation vient des parents d’élèves de la chefferie de WATALINGA. Désormais ils sont incapables de payer les frais scolaires de leurs enfants avec la grève de cette société commerciale. Pour rappel, ESCO-KIVU avait suspendu l’achat du cacao il y a peu à la suite d’une incompréhension fiscale avec l’Etat congolais. Et pour le moment, les producteurs du cacao voient leurs produits s’expirer sous leurs yeux impuissants. Sans acheteurs du cacao, difficile de subvenir au besoin quotidien familial et de surcroit, la scolarité des enfants. Ces paysans agriculteurs appellent d’autres exportateurs du cacao à exploiter cette zone qui produit autant de cacao ainsi que d’autres productions agricoles. Par contre, l’économie locale s’effrite davantage apprend-t-on d’une source locale. Difficile pour le moment d’entrer en contact avec la société ESCO-KIVU, c’est donc un dossier à suivre.

La Cloche RDC

Spread the love