Le coup d’envoi a été donné par l’administrateur assistant récemment installé dans le cadre de l’Etat de siège. Le lieutenant-colonel Marcel SHALONGA a ainsi reçu sa première dose d’Astra Zeneca tout en appelant les personnels soignants ainsi que d’autres couches exposées à se faire aussi vaccinées pour éviter la propagation de cette pandémie mortelle. De son côté, le médecin chef de zone d’OICHA soutient que ce vaccin ne met pas fin à d’autres mesures de lutte contre COVID19. En dépit de cette vaccination, le port des masques tout comme les mesures des distanciations physiques restent toujours de stricte rigueur dans cette région conclut-il. Précisons que deux sites de vaccinations ont été établis en cité d’OICHA ce même lundi 28 juin 2021.

ANTOINE BIENVENU

Spread the love