« Les travaux de réhabilitation en terre battue sur les axes routiers précités prendront pratiquement deux ans et s’en suivra l’étape d’asphaltage tel que prévu dans ce partenariat entre la RDC et l’Ouganda. Outre la réhabilitation de ces tronçons routiers, le gouvernement congolais promet également asphalté la route Beni-kisangani dans les tous prochains jours. »

C’est finalement ce vendredi 03 décembre 2021 que les travaux de réhabilitation des axes routiers Beni-Kasindi-Butembo ont bel et bien démarré quelques mois après leur  lancement fait conjointement par le chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi et son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni au poste frontalier de Kasindi-lubiriha dans le cadre de la coopération bilatérale. En effet , c’est le ministre congolais  en charge des infrastructures , travaux publics et reconstruction Alexis Gisaro accompagné du ministre ougandais des transports , voies de communication et reconstruction Katumba Wamala entouré du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu et d’autres membres du comité urbain de sécurité  qui ont  précédé à la coupure symbolique du ruban en remettant officiellement  ces axes routiers à l’entreprise de construction  “Dott service limited ” qui va exécuté ces travaux sur un coup global de 3000000 de dollars américains dont la République Démocratique du Congo a donné son apport de 20% , l’Ouganda 20 % et l’entreprise de construction Dott service limited 60%. Les travaux de réhabilitation en terre battue sur les axes routiers précités prendront pratiquement deux ans s’en suivra l’étape d’asphaltage tel que prévu dans ce partenariat entre ces États voisins.

De l’impact du projet

Dans leurs allocutions devant une foule compacte mobilisée au rondpoint du 30 juin de Beni  pour cette cause les 2 ministres d’Etat ont appelé la population bénéficiaire de s’approprier ces travaux, qui vont non seulement contribuer au développement économique de ces deux pays mais aussi combattre l’insécurité qui gangrène la région de Beni depuis des nombreuses années caractérisée par l’activisme des combattants ADF. Outre la réhabilitation de ces tronçons routiers, le gouvernement congolais promet asphalté la route Beni-kisangani dans les tous prochains jours pour le désenclavement de cette route d’intérêt capital.  Précisons que , peu avant le lancement de ces travaux,  cette forte délégation conduite par le ministre d’État en charge des infrastructures, travaux publics et reconstruction a eu des échanges en bâton rompu avec les différentes couches sociales de Beni pour expliciter l’impact qu’offre ce méga projet aux populations vivant à l’EST de la République Démocratique du Congo voire les États voisins. Au même moment le ministre congolais Alexis Gisaro rassure à la population que ces travaux iront jusqu’au bout sous l’impulsion du chéf de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi.

Venatche Ndaliko/ Beni

Spread the love