« Bien qu’il est vrai que, l’année scolaire édition 2020-2021 appartient désormais à l’histoire éducative de la République Démocratique du Congo, le secrétaire exécutif du Syndicat des écoles catholiques du Congo (Synecat), section de Beni ville et territoire M. Thembo Muliwavyo Pascal, note une absence délibérée de la volonté politique dans l’exécution des valeurs incontestables du système éducatif Congolais, en terme de la prise en charge scrupuleuse des animateurs de l’éducation qui oeuvre depuis des années avec abnégation à l’école primaire et secondaire. »

Ce chevalier de la craie blanche, a mis aussi en exergue l’impact négatif de la détérioration sécuritaire et de l’allure sanitaire dominée par la pandémie du Coronavirus.   “Si nous parlons de la clôture de l’année scolaire édition 2020-2021 et bien, c’est une année clôturée par défaut hélas, sur le plan formel elle est déjà clôturée. Les deux ans ici que nous venons de boucler se sont des années où nous devons nous assurer que, la formation est vraiment au rabais parce que au-delà de problèmes socio-professionnel qui se posent dans le secteur, il y a aussi la pandémie du coronavirus qui engendrer trop des problèmes jusqu’au niveau d’impacter sur le programme national, sans oublier aussi la gangrène de l’insécurité devenue une monnaie courante. Qui par conséquent n’a pas manqué d’interrompre des temps en temps les activités pédagogiques”, a dit Thembo Muliwavyo Pascal lors d’une interview exclusive accordée à laclocherdc.info. Selon les estimations de ce syndicaliste, si rien ne fait au niveau du gouvernement central du pays dans un avenir proche, la rentrée scolaire prochaine serait sans aucun doute hypothétique. Signalons que, la rentrée scolaire de l’édition 2021-2022 est prévue pour le 4 octobre prochain conformément aux dispositions du ministère de tutelle.

Paul Zaïdi, depuis KASINDI

Spread the love