« Le pauvre Germain avait été arrêté avec son ami durant une patrouille nocturne et les deux ont été conduits au camp de cette milice à MBILINGA. Apres quelques jours de détention, les miliciens ont exécutés sommairement Germain et sa dépouille a aussitôt été jetée dans une latrine. »

La scène macabre se passe en groupement BASWAGHA-MADIWE en territoire de Beni où opère depuis un certains cette milice. Les sources locales renseignent que ces miliciens avaient d’abord arrêtés leur victime depuis bientôt une semaine. Le pauvre Germain, conducteur moto de son état avait été arrêté avec son ami durant une patrouille nocturne et les deux ont été conduits au camp de cette milice à MBILINGA, un petit village du territoire de Beni. Apres quelques jours de détention, les miliciens ont exécutés sommairement le pauvre Germain témoigne son ami qui ajoute que sa dépouille a aussitôt été jeté dans une latrine. La nouvelle est confirmée par les forces vives locales qui condamnent totalement cet acte de violation des droits humains. Son président dans le BASWAGHA MADIWE soutient que la famille de la victime est allée faire le deuil sans dépouille à Butuhe, toujours en territoire de Beni. Justin KAVALAMI appelle le pouvoir à se saisir urgemment de cette affaire enfin que les responsabilités soient établies et que les coupables répondent de leurs actes.

KAVIRA SAIBA-Beni/MABALAKO

Spread the love