Le numéro 1 du Nord-Kivu, CARLY NZANZU KASIVITA est à la tête d’une délégation mixte FARDC-PNC et députés, arrivée à Beni depuis l’après-midi de dimanche.

Ce lundi 18 janvier 2021, ce parton de l’exécutif provincial a participé à une messe dite à la paroisse saint GUSTAVE de paida en mémoire des victimes des atrocités des rebelles Ougandais de l’ADF dans la région de Beni. Ceci, à l’initiative des évêques membres de l’association des conférences de l’Afrique central, ACEAC en sigle.
C’est au cours de ladite messe que le gouverneur du Nord-Kivu a pris la parole pour transmettre le message de condoléances du chef de l’état FELIX TSHISEKEDI aux habitants de Beni qui vivent une insécurité grandissante depuis des années.

En suite, CARLY NZANZU KASIVITA a appelé la population, locale plus particulièrement la couche juvénile à soutenir les efforts fournis par les autorités du pays dans le processus de pacification de cette zone. Aussi, il est revenu sur des cas de justice populaire enregistrés ces dernières semaines en territoire de Beni.
« On ne se prend pas en charge à travers les actes de violence », a-t-il martelé dans un ton ferme.
A noter que c’est l’archevêque de BUKAVU FRANCOIS-XAVIER MAROY qui a mené cette messe. Dans son homélie, celui-ci a demandé aux fidèles de prier pour les autorités du pays à tous les niveaux et particulièrement les militaires qui se donnent pour la restauration de l’autorité de l’état à Beni-ville et territoire.

 

Pat Trésor Malu depuis Beni

Spread the love