C’était au cours de la plénière du 18 juin dernier que le député national Mumbere MUKWESO Rémy a pris la parole quelques jours seulement après sa validation à l’hémicycle. Le successeur du ministre de l’ESU au parlement parlait de l’Etat de siège dans sa circonscription électorale 45 jours après son instauration au Nord-Kivu et en Ituri. Selon lui, les habitants de BUTEMBO n’avaient pas encore sentis l’État de siège d’autant plus que le maire affecté dans cette entité était décédé quelques jours avant de rejoindre son lieu d’affectation.

 

6 jours après, les autorités militaires et de la police sont arrivées à BUTEMBO. Sauf changement de dernière minute, ces autorités pourront être installées ce samedi 26 juin 2021, d’où la satisfaction de l’Hon. MUKWESO qui appelle la communauté locale à accompagner cet Etat de siège. Au même moment, sa lutte reste aussi judiciaire en faveur des détenus dont les dossiers n’évoluent plus depuis l’avènement de l’État de siège, voilà pourquoi ils ont été avec son collègue élu de Mambasa au ministère de la justice, enfin, de palier à cette situation qui inquiète plusieurs familles de la région.

 

Par RICHARD KAPONIRWE.

Spread the love