« Dans son message solennel en ce début d’année 2022, cette asbl mobilise ses fils et filles à mener des actions de légitime défense asymétrique contre la menace déclarée asymétrique depuis longtemps par les FARDC. Cette asbl soutient également son fils, Me Ferdinand KAMBERE qui traine en justice et victime d’un tribalisme en outrance. »

Dans son message des vœux de fin d’année, le KYAGHANDA asbl O’bughuma bwa bayira  en ville de BUTEMBO appelle ses fils et filles à la prudence d’autant plus que la menace reste réelle et l’ennemi a mis tout sur pieds pour se justifier et trouver une pierre d’achoppement. En effet, cette asbl dresse une année sombre que ses membres ont connus dans l’espace Yira, victime de toutes sortes d’atrocités attribués en majorité aux rebelles Adf. Le KYAGHANDA asbl O’bughuma bwa bayira  en ville de BUTEMBO encourage ainsi toutes initiatives d’éveil de conscience patriotique et lance un message solennel pour ce début d’année 2022 de rester mobiliser à mener des actions de légitime défense asymétrique contre la menace déclarée asymétrique depuis longtemps par les FARDC. Aussi, le KYAGHANDA asbl O’bughuma bwa bayira  en ville de BUTEMBO encourage les efforts animés de bonne volonté de toute autorité qui emmènerait un ouf de soulagement à ce peuple victime d’un génocide planifié. Enfin, le KYAGHANDA asbl O’bughuma bwa bayira  en ville de BUTEMBO adresse son message de soutien et de compassion à son fils Me Ferdinand KAMBERE qui traine en justice pour des actes présomptueux et demande à la justice de mener un procès équitable. Me Ferdinand KAMBERE serait victime d’un tribalisme en outrance visant à cracher sur l’esprit du développement inné du peuple Yira.

Ivan Eliel KANIKI/ Goma

Spread the love