« L’élu de BUTEMBO salut tout d’abord le courage de la DGDA qui n’a pas voulu céder à la pression militaire lors du déchargement de la cargaison et exige des enquêtes minutieuses et une audience publique autour de cette affaire. Même son de cloche de la part du RCD-KML de MBUSA NYAMWISI. Des arrestations se poursuivent dans le cadre des enquêtes autour des cette affaire. »

L’affaire remonte de quelques jours seulement. En effet, des brigadiers de la DGDA-BUTEMBO découvrent une cargaison des effets militaires dans un  véhicule de transit. Aussitôt, 2 militaires surgissent au déchargement pour vouloir récupérer la cargaison. Les agents de la DGDA persistent et  transmettent la cargaison à l’entrepôt comme prévoit la loi. Une tope filme les images qui feront du coup le boom des  réseaux sociaux. Tout à coup, c’est la justice militaire qui récupère l’affaire à travers un mandat de perquisition qui exige à la DGDA de lui transmettre la cargaison pour faciliter les enquêtes et depuis lors, silence radio. Evidement les enquêtes sont parfois secrètes toutefois les réactions continuent à tomber sur la table de notre rédaction.

Une audience en flagrance

Le député national Tembos YOTAMA en vacance parlementaire dans la région n’a pas tardé à réagir quelques heures seulement après ce scandale.  L’élu de BUTEMBO salut tout d’abord le courage de la DGDA qui n’a pas voulu céder à la pression militaire lors du déchargement de la cargaison. Aussi l’hon Tembos YOTAMA exige une audience publique autour de cette affaire après une enquête minutieuse amorcée déjà par la justice militaire. Même son de cloche de la part du RCD-KML de MBUSA NYAMWISI qui estime que ces actes risquent de nuire à la mutualisation des forces entre les FARDC et les UPDF au cas où ils ne sont pas sévèrement sanctionnés. En dernière minute, nous apprenons que des arrestations se poursuivent dans le cadre des enquêtes autour des cette affaire.

Ivan Eliel KANIKI/ Goma

Spread the love