En séjour en ville de Butembo, sa base électorale et dans le cadre de ses vacances parlementaires, le député national Muhindo Nzangi Butondo a ténu un meeting populaire pour revenir sur les enjeux de l’heure. C’est à l’issue de ce meeting que le surnommé “Mbunge Msuja” a déclaré que celle la défense populaire pourra mettre fin à la tuerie des civiles à Béni.

“Si on ne parvient pas à développer un mécanisme de défense populaire il sera très difficile de mettre fin aux massacres des civils à Beni”. A dit cet élu de Goma et Butembo devant une marrée humaine au stade de football (Matokeo).

Honorable Nzangi devant la population de Butembo ce vendredi 26 février 2021 pour un meeting, ph. crédit muyisa kahangavali

Cependant, l’honorable Muhindo Nzangi n’a tout de même pas écarté l’idée d’inviter les jeunes gens à intégrer massivement l’armée car d’après lui, le nouveau gouvernement de l’Union sacrée lancera des vastes programmes de recrutement ausein de l’armée loyaliste avec l’objectif d’anéantir complètement les ennemis de la paix au Nord-Kivu et dans la toute la partie Est.

Il n’a pas manqué à signaler que, l’opération mixte armée congolaise FARDC-UPDF armée ougandaise, est l’une des propositions sur la table pour mettre fin au carnage à Béni et essayer de monter les unités de protection dans les villages sous la responsabilité du gouvernement, une autre proposition selon Muhindo Nzangi Butondo.

 

Par Diallo Kahindo depuis Butembo.

Contactez la rédaction aux: +243998620497

Spread the love