Des vivent réactions tombent après le décès ce lundi 22 février, de l’ambassadeur d’Italie en RDC, dans une attaque rebelle à Nyiragongo au près de la ville touristique de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu nous sommes dans la partie Est du pays longtemps meurtie.

La récente réaction, est celle de la vice-première ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès. Via son Twitter, elle indique que, ce drame montre la nécessité de ramener la paix dans cette région où trop de vie ont été perdues.

“En violation du droit international, un convoi de l’ONU a été attaqué dans l’Est de la RDC. J’ai transmis à mon collègue Italien mes condoléances aux familles de l’ambassadeur Attanasio et son équipe. Cet acte méprisable montre la nécessité urgente de ramener la paix dans cette région. Trop de vie ont été perdues”, s’afflige Sophie Wilmès.

Il faut rappeler que, quelques heures après avoir été blessé par balle lors d’une embuscade tendue par des hommes armés à un convoi du Programme Alimentaire Mondiale “PAM” à Nyiragongo près de Goma, l’ambassadeur d’Italie en RDC, Luca Attanasio, a rendu l’âme à l’hôpital de la MONUSCO à Goma, il a été tué avec deux autres personnes qui se étaient dans le convoi.

 

Par Richard Kaponirwe.

Rédaction contact: +243998620497

Spread the love