A Butembo, le chef de la division provinciale de la santé encourage la population à soutenir sans cesse la riposte contre la 12ième épidémie d’Ebola. Cela passe par le respect des mesures préventives comme la remontée des alertes de tout cas de décès communautaire auprès des experts de la santé, indique le pharmacien Guy Makelele.

D’après ce professionnel de la santé, la surveillance à base communautaire doit être renforcée pour s’assurer du contrôle effectif du virus Ebola dans les zones de santé touchées dont Biena, Butembo, Katwa et Musienene, souhaite le responsable de la DPS locale. En dépit de 17 jours successifs sans nouveau malade lié à Ebola, le jeudi 18 mars, le pharmacien Guy Makelele sollicite toujours la vigilance de tous. C’est notamment la déclaration de tout décès aux agents de santé pour s’assurer que le défunt n’avait pas de lien avec le virus, précise-t-il.

Aussi, le chef de l’antenne locale de la division provinciale de la santé a profité du micro de Kinga Afya pour appeler les voyageurs au respect des mesures de prélèvement de la température corporelle et de l’hygiène des mains au niveau des points de contrôle. Cela permettra de freiner l’extension de la maladie vers d’autres, prévient Guy Makelele.

Sachez tout de même que jusqu’au jeudi 18 mars, le cumul est de 12 cas dont 1 cas probable, 4 décès, 5 guéris et 2 autres en plein traitement médical dans le centre de traitement Ébola de Katwa à Butembo.

Par Trésor Malu

Spread the love