Ici, les peuples meurent et là, les politiciens glorifient hypocritement les exploits imaginaires tout en négociant sa probable prorogation, pour nécessairement perpétualiser leurs intérêts égoïstes au profit du souverain décideur, afin de lui éviter intentionnellement l’opprobre d’un échec indéfendable.

Dégoûter par des obstacles qui interprètent l’aventure militaire des terroristes islamistes Ougandais de l’ADF/MTM à l’Est du pays et leurs béquilles, les signaux de la stabilité indiquent que, l’état de siège est assiégé par les surprises insupportables sur fond de la tranquillité communautaire, qui n’est pas suffisamment privilégiée.

Il est absolument vrai que, les stratagèmes d’une guerre asymétrique sont mis à l’actif des opérations en cours d’exécution dans la parties orientale du pays cependant, l’on dénote en priorité certaines complicités en mode bivalent qui se répertorient dans << L’armée loyaliste et la population civile>> entre temps, la rentrée scolaire fixée pour la deuxième semaine du mois d’octobre de l’année en cours se révèle tellement hypothétique.

_Une pensée pieuse à toutes les victimes de cette cruauté excessive, bravo à nos vaillants militaires (FARDC), qui défendent l’intégrité nationale au prix du sacrifice suprême._

Ensemble, unissons-nous dans la prière et relevons le défi de la sécurité en dépit d’une légion de trahisons masquées par un travail laborieux.

“`Bendele ekweya te !!!“`

Oui, ensemble c’est possible.

Paul Zaidi Mutheba

Spread the love