« 3 groupes maïmaï s’attaquent tour à tour à cette région et la dernière arme disparue appartenait à un certain KAMBALE, militaire FARDC tué aussi le 30 juin dernier. Très inquiet de cette situation, le chef de groupement a réuni ses citoyens en table ronde. »

2 de ces 13 armes ont été emportées depuis le début de cette année à visiki, nous sommes en territoire de Beni dans le groupement Baswagha Madiwe. Les ravisseurs sont des inconnus assimilés aux miliciens maïmaï opérants dans cette région et les propriétaires issus des forces armées de la RDC sont souvent tués. La dernière arme appartenant à un certain KAMBALE, militaire FARDC a disparu depuis le 30 juin dernier. Très inquiet de cette situation, le chef de groupement a réuni ses citoyens en table ronde. L’objectif était de renforcer le mariage civilo-militaire tout en dénonçant des infiltrations de l’ennemi. Rappelons que Visiki est parfois attaqué par le groupe Kyandenga, Kabido ou UPLC tous opérants dans cette région du territoire de Beni.

La Cloche RDC

Spread the love