A l’occasion du triste anniversaire de la mort de chanteur et reagee man Bob Marley ce mardi 11 main 2021, le mouvement culturel Rasta ouran oeuvrant dans le domaine de valorisation de la culture Africaine et de la médiation a réfléchi sur l’idéologie de Rasta bien connu dans le monde entier.

 

Ce mouvement qui a pris naissance dans la ville de Butembo au Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo , prêche actuellement le chemin tracé par Marcus Garvey qu’il considère comme héro de tout Rasta.

Des disciples de Black muntu mwalimu fondateur de Ouran

Les Rastas ouran soutiennent son mot d’ordre soit le ” le retour en Afrique sur la terre des nos ancêtres “.

” si nous sommes ici réunis à Goma étant comme mouvement Rasta ouran, nous avons l’objectif d’aider toute personne d’origine Africaine à prendre conscience des valeurs de la tradition , de la culture et surtout du continent Africain. Si aujourd’hui le mot Rasta apparait , c’est un nom tiré de la traite des noirs , ce traite initié par les blancs et les arabes dans l’objectif de faire un marché triangulaire sur l’esclavagisme en Amérique. Et ce traite des noirs avait duré 4 siècle; et ce qui résistaient , nos pères étaient maltraités et nos mamans ont été eventrez. Et la plus grande préoccupation ce que le Rastafarisme n’est pas un mouvement rasta plutôt une église et donc nous voulons que tout noir prenne conscience partout où il est pour avoir l’idéologie du rasta”, relate le resta Mundu Mubuya Kipiri le nyondo.

 

Ce membre de ouran antenne du Nord-Kivu basé à Goma invite au même moment tout Africain digne de ce nom à revoir des racines ancestrales profondes soit l’authenticité à fin de préserver les valeurs africaines.

 

Des matériels traditionnels

Par ailleurs , ce mouvement culturel s’inscrit en faux contre la mondialisation et la lance un appel vibrant à tous les noirs.

“Les Africains vivront comme les Européens et les Européens comme des Africains… Un Roi viendra avec le pouvoir politique, spirituel et scientifique.. Avant lui viendra un instructeur pour préparer le peuple… Qui vivra verra!”, peut-on dans leur prophétie.

 

A Goma, ce mouvement culturel entreprend un centre d’art qui regorge deux sortes de productions dont les objets d’Arts plastics et des objets traditionnels.

 

Par Magloire Tsongo, à Goma.

Contactez la rédaction :+243998620497

Spread the love