Les gouverneurs Christophe Baseane Nangaa du Haut-Uélé et Johnny Luboya N’Kashama de la province de l’Ituri ont décidé de saisir le ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières pour trouver solution aux conflits de limites entre les deux provinces.

Ceci est contenu dans un communiqué qu’ils ont conjointement signé au cours d’une rencontre interprovinciale tenue à Ariwara dans le territoire d’Aru pour statuer sur le problème de limite entre la chefferie de Kaliko-Omi en Ituri et celle de Faradje dans le Haut-Uélé.

Ils ont en outre sollicité le déploiement d’une équipe d’experts de la commission permanente des frontières et de l’institut géographique du Congo pour la détermination des limites administratives entre les deux provinces mais également la mise en place d’une délégation pour le suivi du dossier au ministère.

Rappelons que cette assise tenue à Ariwara entre les gouverneurs du Haut-Uélé et de l’Ituri est la quatrième du genre après celle de Bunia en 2017 et Nia-Nia en 2018 en province de l’Ituri, ainsi que celle d’Isiro en mars 2022. Il faut noter que depuis son séjour à Aru Mercredi dernier et prenant part à une rencontre sur invitation de son collègue de l’Ituri, le gouverneur Christophe Baseane Nangaa a participé durant deux jours aux assises portant sur:

– a) Présentation de la cartographie des conflits des limites administratives par les Administrateurs des Territoires Aru, Mambasa, Faradje et Wamba ;
-b) présentation des incidents de Kaliko-Omi à Nzinzi, Gologolo et Nyanza ( villages situés dans le territoire d’Aru) ;

– c) Évaluation des recommandations de la réunion tenue à Isiro du 05 au 07 Mars 2022 et

– la signature du communiqué final conjoint.

La Cloche RDC.

Spread the love