La société minière Kibali Gold mines a offert, ce samedi 16 Octobre, une quantité considérable du riz, d’huile, haricot, farine aux personnes vulnérables du territoire de watsa. Six sites ont été visités pour la distribution de ces vivres. D’abord le poste de santé Dika à Monya en groupement Madramadra qui a été suivi du centre de santé Surur c’est en secteur kibali avant d’aller à l’hospice des vieillards encadrés par l’église l’Assemblée des élus située au quartier Nganya.

Remise des vivres aux personnes de troisième âge, esplanade de l’église Assemblée des élus Q Nganya

Ici, des vivres tels que les sacs du riz, farine, sucre, haricot ont été remis à plus de 480 personnes de troisième âge dépassant 60ans, ce, pour leur permettre de bien célébrer cette journée.

À cette occasion, quelques uns de ces vieillards ont pris la parole pour exprimer leur sentiment de gratitude à l’entreprise Kibali qui ne cesse de voler à la rescousse des personnes vulnérables de la communauté locale tout en souhaitant longue vie à cette entreprise.

À l’orphelinat Ste Rose de Lima à watsa, Directeur Raoul tient l’enfant orphelin à main. 

Après ce site, deux autres ont été visités dans la cité de watsa, l’orphelinat des soeurs religieuses du couvent Ste Rose de Lima et la prison centrale de watsa. Sur place à watsa, Monsieur Raoul nouveau directeur du département social de kibali, a dans une brève interview accordée à la presse expliquer que la motivation de poser cette oeuvre caritative n’est autre que redonner sourire auprès personnes qui en manque à l’occasion de cette journée de l’alimentation. Tout a chuté au niveau de l’école primaire Mondeki où des écoliers ont bénéficié aussi de cet acte de charité. Cette fois-ci c’est pour apprendre aussi à ceux-ci d’être des bons donneurs dès le bas âge. Ces actes de compassion envers les couches vulnérables vont par ailleurs aussi, consolider la cohésion sociale entre les populations riveraines et l’entreprise Kibali

Richard Kaponirwe depuis Durba

Spread the love