La journée de ce mercredi 10 Février 2021, s’est annoncée très agitée dans le chef-lieu de la province du Haut-Uele. À la base, les habitants de la cellule Kinkole au quartier Kongoli en commune Mambaya sont descendu dans la rue pour manifester contre la mesure de déguerpissement forcé et la démolition de leurs maisons construites dans la concession de l’Etat à côté du marché”Kinkole”.

Tout était parti de la présence des agents fonctionnaires de l’Etat, dépêchés sur le lieu en vue d’identifier les parcelles touchées par le projet de dégager les voies publiques et sensibiliser la population affectée.

Approchées par Laclocherdc.info certaines victimes indiquent que leur souhait est de voir les autorités de la province placer le peuple au centre de ses actions gouvernementales tel que le dit le chef de l’État à travers son slogat devenu célèbre, “Le peuple d’abord”.

Exprimant leur mécontentement, celles-ci regrettent d’avoir été abandonnées à leur triste sort et chasser sans abris. C’est ainsi que ces citoyens lancent un appel vibrant aux décideurs de construire la ville dans le respect strict des droits de l’homme.

 

La cloche/RDC

Spread the love