« Cette situation a causé une psychose au sein de la population qui pensait à une éventuelle incursion des rebelles ADF dans cette région. Par ailleurs des coups des balles ont été audibles à l’aube de ce jeudi 30 décembre à l’Est de Biakato entre Masenze et Nyaongo. »

Des inconnus armés ont, dans la matinée de ce jeudi 30 décembre 2021, incendié une position abandonnée des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Mbopi 47 dans le groupement Bangole en chefferie des Babila-Babombi en territoire de Mambasa en Ituri. Cette information est livrée à laclocherdc.net par Gilbert Sivamwenda coordonnateur de la convention pour le respect des droits humains, CRDH antenne de Mambasa qui indique par ailleurs que des coups des balles ont été audibles à l’aube de ce jeudi 30 décembre à l’Est de Biakato entre Masenze et Nyaongo. Il précise que ces coups de balles étaient crépités par les militaires FARDC en patrouille dans la région à la recherche de l’ennemi. Une situation qui a causé une psychose au sein de la population qui pensait à une éventuelle incursion des rebelles ADF dans la région. La situation sécuritaire est redevenu calme la journée. Ce défenseur des droits humains salue le changement à la tête des opérations militaires dans la région et appelle la population à soutenir ces nouvelles autorités pour que la paix revienne dans cette partie de la province de l’Ituri. Pour rappel, les forces vives avaient dans jours passés déclencher des journées sans activités sur l’ensemble du territoire de Mambasa pour exiger le départ du commandant FARDC accusé d’incompétent dans la gestion de la situation sécuritaire.

Antoine Bienvenu/ Beni-OICHA

Spread the love