Persistance de troubles au quartier Congo-ya-Sika entre les échos gardes et les propriétaires des champs au quartier Congo-ya-Sika, une partie en conflit de la cité frontalière de Kasindi depuis maintenant deux décennies successives.

En effet, les gardes parcs de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), ont troublé la quiétude de la population riveraine du parc national des Virunga, en détruisant plusieurs champs des haricots au quartier Congo ya sika, toute la journée de mercredi 08 septembre 2021.

“Ils étaient au nombre de trois sur une moto bien armés lorsqu’ils nous ont surpris dans nos champs, du coup nous avons été contraints de fuir le milieu pour observer la destruction méchante de nos biens à distance, nos cultures des haricots et des ris ont été complètement dévastées sous prétexte que, nous avions violés la limite provisoire entre le quartier Congo-ya-Sika et le parc national des Virunga”, a témoignée une femme déplacée de guerre cantonnée et en provenance du village de Halungupa, à LaClocheRDC.info

Cette situation a été fustigé par le juriste de formation José Kasereka Katsuva, allias “Caneton” qui a suggéré l’implication de détenants de la parcelle du pouvoir pour une tranquillité au sein de la communauté locale.

Cependant, il convient de signaler en outre qu’une rencontre serait envisager pour trouver un compromis durable, entre les parties prenantes à ce conflit chronique. Jusqu’à la rédaction de cet article, le conservateur communautaire du parc national de Virunga a été injoiniable.

Paul Zaïdi/LaClocheRDC.info

Spread the love