Après des violents combats entre deux communautés majoritaires(Nandes et Kumu) au village Buhene dans le territoire de Nyiragongo, le gouverneur de la province du Nord-Kivu vient d’interdire formellement de toute marche sur toute l’étendue de la province à partir de ce lundi 12 avril 2021.

 

Carly Nzanzu Kasivita a pris la décision au cours d’une réunion avec le comité provincial de sécurité et quelques habitants dans le territoire de Nyiragongo où il a installé temporairement son bureau. L’autorité provincial a institué également une commission composée de toutes les communautés du territoire de Nyiragongo. Cette commission sera sur terrain pour écouter et apaiser la population dont les nandes et les Bakumu de Nyiragongo et quelques quartiers de la ville de Goma.

 

Dans le cadre d’une cohabitation pacifique , cette commission va identifier les conflits existant entre ces deux communautés. Pour le moment, les représentants de ces communautés, la société , les élus de la région et le baraza intercomunautaire appellent au calme.

 

Cependant toute la journée, on assiste à un déplacement massif de la population de Buhene dont la plus part se direge en ville de Goma pour leur sécurité.

 

Par Magloire Tsongo à Goma

Contactez la rédaction :+243998620497

Spread the love