Suite à un éboulement de terre au village Mutiri situé sur la route Goma-Masisi, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a effectué son premier déplacement vers le territoire de Masisi ce samedi 15 mai 2021 sous un mental d’acier.

Le lieutenant-General Constant NDIMA KONGBA s’est rendu dans ce village pour s’imprégner de la situation personnellement à fin de trouver une solution urgente pour la coupure du trafic routier Goma-Masisi n’impacte pas négativement sur non seulement l’économie de la province mais aussi aux opérations militaires en cours dans la zone.

Accompagné du commissaire divisionnaire EKUKA Lipopo, vice-gouverneur, le nouveau patron a profité de ce déplacement pour appelé les habitants du territoire de Masisi à s’approprier l’Etat de siège décrété par le président de la République pour la restauration de la paix au Nord-Kivu.

Sur place, l’autorité provinciale, appelle les groupes armés à quitter la brousse .

«L’heure a sonné , que le bon citoyen se retire de l’entreprise criminelle et incivique qui insécurité le Nord-Kivu», ajoute-t-il.

En rappel, le nouveau gouverneur militaire a échangé avec les députés provinciaux du Nord-Kivu pour leurs parler de l’État de siège. Ces parlementaires ne peuvent plus se rendre dans leurs circonscriptions sans l’aval de l’envoyé de Félix Tshiseledi.

Magloire Tsongo, à Goma

Spread the love