En province du Nord-Kivu ,le Chef autoproclamé du groupement Munigi dans le territoire de Nyiragongo a été tué ce vendredi 22 octobre 2021 dans une accrochage entre ses adeptes et les éléments Fardc .

En effet, kifende sikitu était recherché par la Police Nationale Congolaise 24 heure seulement après s’être autoproclamé chef de groupement munigi en installant son bureau parallèle dans le village bushara .Jeudi 21 octobre 2021 , les éléments de la police sont allés à sa recherche et ont fait face à une résistance des adeptes de kifende.

Ce vendredi matin pour la énième fois ,les militaires FARDC ont lancé un assaut contre les éléments de Mr Kibweju qui d’ailleurs ont blessé un élément de la police et emporté son arme la journée d’hier jeudi.

Atteint par balle lors des accrochages ce matin vers 5h , le Chef autoproclamé est décédé de ses blessures. la mort de ce notable résulte d’un conflit coutumier à la tête du groupement Munigi qui existe depuis plusieurs années.

Contacté ce matin par la cloche RDC l’administrateur policier adjoint du territoire de nyiragongo confirme la mort de kifende sikitu et précise qu’il était armé.

“Il a fait ses revendications et le dossier était déjà en cours mais malheureusement il voulait aller vite en besogne jusqu’à prendre les armes . S’il n’y avait pas résistance,il n’y aurait pas mort d’homme . Vois avez qu’il y a même des policiers qui ont été lynchés et sont à l’hôpital .” A dit le commissaire supérieur principal, colonel MALOSA MBOMA.

Venatche ndaliko depuis le Nord-Kivu 

Spread the love