Après une vive tension au petit matin de ce lundi 12 avril au village Buhene partie nord-est de la ville de Goma, le gouverneur de la province du Nord-Kivu est descendu sur place pour apaiser la population. La situation occasionne une guère tribale entre deux communautés majoritaires dans la zone (Nande et Kumu). Sur le lieu, Carly Nzanzu Kasivita invite les habitants à l’apaisement.

 

Le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita a décidé de déplacer temporairement son bureau à Buhene ce lundi 12 avril dans le territoire de Nyiragongo, pour discuter avec la population, où un conflit veut naître entre deux communautés sur place, cela suite à l’assassinat par arme blanche de deux jeunes motards hier dans la soirée.

L’autorité provinciale échange avec toutes les couches sociales de Nyiragongo, dont les représentants des communautés de cette partie de la province du Nord-Kivu.
Il s’agit d’un conflit tribal qui risque de plonger la province dans une crise interminable.

Des jeunes qui manifestaient pour exiger le départ de la Monusco ont fait face aux éléments de la police la soirée de dimanche. Deux motards ont été atteints par balles perdues. Très en colère après la mort de leurs enfants,certains membres de la communauté Kumu se sont appris aux maisons des Banandes dans la région.

Quelques minutes après, l’armée a été déployée dans la zone dans le but de limiter les dégâts. Des jeunes leaders saluent le déploiement urgent des forces armées de la RDC.

Notons que jusqu’à présent, la situation est toujours précaire dans cette partie du territoire de Nyiragongo. La circulation et toutes les activités commerciales tournent au ralenti.

Par Magloire Tsongo depuis Goma

Contactez nous:+243998620497

Spread the love