Profitant du séjour de son Excellence Muhindo Nzangi, ministre de l’ESU les étudiants de l’UNILU ont dénoncé la pratique de la vente des syllabus par des enseignants. “Ces syllabus sont considérés comme un passeport en vue de reussir dans un cours” ondit à l’attention du ministre.

Ces étudiants de la faculté de droit de L’Unilu en face du ministre de l’ESU Muhindo Nzangi

Et d’ajouter; “l’accès aux toilettes est conditionné. Il faut débourser de l’argent pour aller aux lieux d’aisance. Quand on n’a pas ce qu’il faut, on est obligé d’aller dans la brousse”.

Des dénonciations qui n’ont pas laissé indifférent le ministre Muhindo Nzangi, partisant de l’ordre, il a indiqué que “la vente des syllabus est strictement interdit sur l’ensemble de la République. Il ne doit pas exister une relation commerciale entre étudiants et enseignants” a t-il martelé. Réagissant au sujet du monnayage de l’accès aux toilettes , le ministre de l’ESU a condamné avec véhémence cette pratique; “il n’est pas admissible qu’on organise les cours sans garantir aux étudiants les lieux d’aisances.” Rassurant les étudiants, le ministre promet d’échangé avec le recteur afin de tirer au claire cette situation.

 

LA CLOCHE RDC.

Spread the love