Le chef du gouvernement Congolais (RDC), vient de tomber par motion de censure qui a été massivement voté à l’Assemblée nationale ce mercredi 27 janvier 2021.

La majorité absolue des députés nationaux a voté pour la motion de censure contre le gouvernement dirigé par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, total 367 ont voté pour le départ de Ilunga issu du FCC.

Au terme de la plénière du jour, il a été demandé au premier ministre de déposer sa démission dans les 24h qui suivent selon le président du bureau d’âge Mboso Kodia Pwanga.

Il faut signaler que, le premier ministre déchu a préféré ne pas se présenter prétextant que les prérogatives de le convoquer reviennent au bureau définitif. Même position des députés nationaux du FCC encore fidèles à Joseph Kabila.
A noter que 7 députés nationaux ont voté contre la motion, 2 abstentions et 1 bulletin nul. C’est la première fois dans l’histoire politique du pays, et cette destitution annonce une nouvelle ère de la gouvernance de l’Union sacrée prônée par le chef de l’Etat.

 

Par Richard Kaponirwe

Spread the love