A VOUS MUHINDO NZANGI, HONORABLE-EXCELENCE MINISTRE DE L’ESU

UN BILLET DE MAGLOIRE PALUKU

Honorable-Excellence Muhindo Nzangi,

Votre destin vient d’accomplir une troisième étape de son éminente évolution. Député provincial, député national et, vous voilà le cacique chapelain des plus hauts diplômés de la république.
Vous êtes désormais le chef de vos propres professeurs d’université, vous êtes désormais le député délégué des étudiants, vous êtes désormais l’innovateur du secteur de la crème intellectuelle Congolaise aux études et dans les recherches.

Honorable-Excellence Muhindo Nzangi,

Les universités Congolaises sont nées plus de 530 ans après celles de la Belgique. Notre Enseignement Supérieur et Universitaire est tombé en disgrâce depuis plus de quarante ans maintenant. Nous qui étions le pays de référence intellectuelle avec la plus prestigieuse université de l’Afrique Centrale, nous sommes très mal classés sur la liste des meilleurs universités du monde. Nous avons pourtant la plus belle histoire des universités noires d’Afrique, restée individuelle avec des noms sacrés des Marcel Lihau,Tharcisse Tshibangu, Étienne Tshisekedi, Pierre Paypay, Daniel Ngoma ya Nzuzi,Mabi Mulumba,Jean-Jacques Muyembe, Guy Loando,Vital Kamerhe…et des milliers encore.
Tous les premiers ministres ou presque, sont des universitaires Congolais. Tous les ministres sont universitaires. Tous les députés, étudiants passés et actuels vous doivent une contribution matérielle, morale, financière, intellectuelle, spirituelle, légale et exécutive.

Honorable-Excellence Muhindo Nzangi,

Voici venir le temps de devenir avec force ce Nzangi de 2006, 2011 qui fait de vous le député Muhindo Nzangi de renom.
Pour laisser votre nom dans ce ministère conflictuel mais prestigieux , quinze innovations seront utiles pour votre mandat et l’avenir de l’enseignement Supérieur et Universitaire de notre pays:

1. Ce ministère très souvent préjugé à l’intelligentsia Hutu va , grâce à vous, réconcilier les peuples du Nord-Kivu et lutter contre les velléités de la scission de la province.
2. Vous allez redynamiser ou ressusciter les Centres Universitaires afin de donner la valeur à l’Enseignement Technique Supérieur. L’université étant réservée à une certaine catégorie sociale, il faut rééduquer les parents et les élèves qu’il faut aller dans des Instituts Supérieurs .
3. Il faut relancer une diplomatie universitaire avec les universités du monde, en basant la coopération sur les capacités intellectuelles.
4. Vous devez créer les « crédits-professeurs »,en partenariat avec les agences de coopérations internationales et les entreprises faisant des publicités au sein des universités
5. Vous allez surtout créer des « comités estudiantins » avec des organisations universitaires pour générer de l’argent et améliorer la vie socio-économique dans les universités.
6. Vous devez créer, par les députés, des lois contraignantes pour lancer la viabilité des universités et imposer une année de propédeutique, afin d’évaluer les capacités intellectuelles des étudiants.
7. Il faut créer un service des Sports Universitaires pour un objectif lucratif, avec des activités culturelles et intellectuelles compétitives. L’université est un lieu d’apprentissage mais surtout une pépinière culturelle de grande importance comme aux États-Unis.
8. Les contenus académiques de nos universités doivent être rediscutés avec les anciens universitaires et étudiants. Les grands noms de toutes nos universités depuis 1954 ont laissé des archives qui doivent être étudiées.
9. Vous devez créer un « Fonds-Universitaire » avec une banque appropriée pour dix ans. Ici tous les anciens professeurs et étudiants bien rémunérés seront sollicités afin de créer une caisse de péréquation universitaire. Les salaires des professeurs leurs différents traitements doivent être redimensionnés en rapport avec les salaires des ministres et députés.
10. Il faut pour la RDC une « Direction Universitaire Nationale de la diaspora. » Tous les étudiants et professeurs Congolais éparpillés dans le monde, où ils sont meilleurs, devront intervenir mensuellement pour les besoins de leurs institutions au pays.
11. Vous devez créer une architecture en trois dimensions d’une « Table Ronde Annuelle de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. » Cette table ronde doit évaluer pour chaque année académique, les besoins de toute université, le budget précis, les perspectives…afin d’empêcher que les universités soient des boutiques de certains promoteurs privés.
12. Vous allez lancer l’uniformité de la forme universitaire dans certaines filiales et facultés. Le système d’éducation universitaire en RDC doit avoir une certaine identité nationale. L’adaptation des programmes universitaires à la culture Congolaise est une nécessité.
13. Avec vos collègues ministres des secteurs proches, redéfinissez les valeurs des recherches universitaires en modernisant, en créant, en implantant des laboratoires publiques dans les recherches socio-économiques, littéraires, de l’enseignement général, des finances publiques, du budget, des infrastructures, de la statistique….
14. Faites une séparation nette entre la politique et l’université
15. Les bourses d’études octroyées par des privés seront bien contrôlées afin que les bénéficiaires servent la république et non se transforment en cerceaux en fuite. La bourse d’étude doit être une aide financière aux étudiants intelligents afin qu’ils soient des produits de la république qui ne peuvent être au chaumage.

Honorable-Excellence Muhindo Nzangi,

De Aristote à Alexandre le Grand, de Gillon à Paypay en passant par Yves Mudimbe ou de Kaseso à Malumalu en passant par Sekimonyo ; seize siècles de l’historiographie font une pose sur vous, afin que le rationalisme et l’humanisme se relèvent en RDC.
Moins de politique politicienne mais beaucoup de savoir faire, c’est l’idéal dans votre ministère, où les professeurs n’ont pas pratiqué ce qu’ils avaient appris à l’université.
Soyez ministre du peuple comme vous avez été son député !

Par MAGLOIRE PALUKU/LaClocheRDC.info

Contactez la rédaction :+243998620497

Spread the love