« Le rapport YOTAMA sur les massacres de Beni et Irumu a été remis à l’ambassade de la Suède en RDC jeudi 21 octobre dernier par l’hon Tembos YOTAMA, député national et son frère cadet MBENZE YOTAMA, député provincial du Nord Kivu. Une justice transitionnelle pour lutter contre l’impunité et réduire ainsi le cycle des violences dans cette région était le vœu de la Suède. »

L’hon Tembos YOTAMA, député national et son frère cadet MBENZE YOTAMA, député provincial du Nord Kivu, tous élus de BUTEMBO ont été reçu à l’ambassade de la Suède en RDC. Objectif, déposer le gros rapport du siècle sur les massacres de Beni et Irumu. Une bonne discussion d’environ deux heures autour de la situation sécuritaire dans la région de Beni s’en est suivie. Au cours de ces discussions, la Suède estime que la justice transitionnelle est aussi l’une des solutions à la question de Beni et Irumu non seulement pour lutter contre l’impunité mais également pour soulager les victimes survivantes de ces massacres de Beni et Irumu, vœu partagé également par l’hon Tembos YOTAMA, député national et son frère cadet MBENZE YOTAMA, député provincial du Nord Kivu.

Ivan Eliel KANIKI, depuis KINSHASA

Spread the love