« Pendant qu’eux-mêmes se présentent dans plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux comme alliés des ADF, version soutenue d’ailleurs par le conseil des ministres du 11 juin 201 ; l’identité des BANYAMBWISHA divise encore le ministre de la défense nationale à celui de l’intérieur et sécurité nationale. »

Devant les parlementaires réunis en commission défense et sécurité, Monsieur Gilbert KABANDA RUKEMBO, Ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, en guise de clarification du concept et phénomène BANYABWISHA, ne reconnaît pas l’existence d’une tribu ou ethnie dénommée comme telle, mais il existe plutôt, selon lui, des habitants d’une entité territoriale appelé BWISHA comprenant essentiellement des rwandophones, des HUTU, des NANDE, etc. Version pourtant balayée par son collègue de l’intérieur. Selon lui, cette question devait être examinée et traitée par une commission parlementaire ad hoc. Au même moment, le conseil des ministres du 11 juin 2021 avait identifié des BANYABWISHA comme des alliés des Adf comme ils le prétendent d’ailleurs dans plusieurs vidéos dans les réseaux sociaux. Curieusement, en chefferie de BWISHA où ils se réclament des origines, on ne les reconnaît pas. Scandale ! Même la lettre de l’hon AYOBANGIRA au premier ministre en est une preuve éloquente. Pour rappel, les BANYABWISHA sont un peuple migrateur entre RUTSHURU au Nord-Kivu et BOGA en Irumu en recherche des terres arables alors que tous les autochtones quittent la zone pour des raisons de sécurité.

Ivan Eliel Kaniki, depuis Beni

Spread the love