L’élu de la ville de Butembo au Nord-Kivu, a estimé que, malgré la mise en œuvre de l’état de siège, les tueries et autres formes des violences continuent dans les deux provinces (Ituri et Nord-Kivu) que des milliers de civils ont désertées.

Motivant son “non” par les réclamations de ses électeurs qui l’a pu consulter pendant ses vacances parlementaires, il indique que, les habitants du Nord-Kivu sont restés sceptiques. Pour eux, l’état de siège n’a engendré aucun changement et ils espèrent vraiment des résultats face à un climat d’insécurité installé depuis des années et qui perdure depuis trop longtemps.

L’honorable Rémy MUKWESO est intervenu à la plénière de ce jeudi 16Septembre où encore cet état de siège a été prorogé pour la 8eme fois. Ici, sur 281 députés présents dans la salle de plénière, 280 députés nationaux ont adopté le projet de loi portant 8ème autorisation de la prorogation de l’état de siège sur la partie Est du pays et un seul député a voté contre.

 

Richard Kaponirwe r.k

Spread the love