Le ministre Congolais en charge de l’Enseignement Supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi Butondo l’a dit d’une vive voix lors de l’ouverture officielle et solennelle de l’année académique 2021-2022. Dans son allocution, le ministre volontariste déterminé à assainir l’ESU a demandé à tous ceux qui aiment le Congo et tous ceux qui aiment la jeunesse congolaise, d’arrêter de politiser les universités, de laisser ce secteur de l’éducation libre de la politique car elle est apolitique mais aussi un lieu scientifique, lieu de l’éducation. Il a ajouté qu’en engageant les réformes il savait qu’il y aura des résistances;

“Donc c’est pas une surprise pour moi” a t’il ajouter , “ici je dois vous réaffirmer ma détermination d’aller jusqu’au bout, malgré les résistances”

Après ses remerciements chaleureux aux équipes qui travaillent instamment dans les assises de Task Force Curricula, programme de cours pour le système LMD qui s’applique sur l’ensemble du pays dès cette année, le numéro un de l’ESU MUHINDO NZANGI BUTONDO a dit qu’il est déterminé à servir et travailler très constamment pour permettre à ce que tout le monde soit payé à son grade actuel.

Le ministre à l’occasion dédiée cette année Académique  au monseigneur Tshibangu, le feu président du CA-U, c’est ainsi qu’une minute de silence à l’honneur de l’illustre disparu a été observé au début du discours du patron de l’ESU.

La Cloche RDC

Spread the love