La population congolaise est exposée à plusieurs maladies liées au sexe. Des organisations se lancent dans la sensibilisation des jeunes congolais.

Congo peace network, une ONG œuvrant dans le domaine de défense des droits humains et la recherche de la paix en République démocratique du Congo, s’est investie depuis quelques semaines dans la campagne de sensibilisation de la population sur la santé sexuelle. Avec l’appui financier du Fonds des femmes congolaises (FFC), l’ONG ” Congo peace network” a lancé un projet dans le but d’informer les jeunes filles et garçons de la ville de Goma, au Nord-Kivu, sur la santé sexuelle et reproductivité.

Selon Jonas Sindani chargé de communication et plaidoyer au sein de Congo peace network, le projet vise principalement à soutenir les mécanismes de prévention des infections et maladies sexuellement transmissibles dans la ville de Goma. Ce projet va également contribuer au changement des mentalités des jeunes filles et garçons de la ville de Goma et cela sur la santé sexuelle.

” Le présent projet qui est exécuté par Congo peace network et financé par le Fonds des femmes congolaises, a pour objectif de contribuer au changement des mentalités des jeunes filles et garçons de la ville de Goma sur le débat relatif à la sexualité, à la santé sexuelle et reproductive, aux questions relatives aux méthodes contraceptives mais également lutter contre les grossesses non désirées. Comme vous savez nous sommes dans la ville de Goma , dans l’Est de la RDC, une zone qui est en proie à plusieurs conflits et les jeunes filles, les femmes ne sont pas du reste épargnées. Et nous avons estimé qu’au cours de 6 dernières années, il y a eu plusieurs violences qui ont été dirigées contre les femmes. Donc, il est important de commencer à préparer la pépinière qui est composée des jeunes filles et garçons dont l’âge varie entre 12 et 22 ans”, a expliqué Jonas Sindani.

Pour cette première journée, les jeunes filles et garçons venues de différents coins de la ville ont été outillés sur la sexualité et la lutte contre les grossesses non désirées. Les discussions et orientations sur la santé sexuelle au niveau de nos familles étant considérées comme des sujets tabous, Congo peace network, en partenariat avec le Fonds des femmes congolaises, vont poursuivre la sensibilisation pendant une période de 6 mois , au profit des habitants de la ville de Goma.

Magloire Tsongo depuis Goma

Spread the love